<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d12477451\x26blogName\x3dLafayette+Story\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://lafayettestory.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3den_US\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://lafayettestory.blogspot.com/\x26vt\x3d655401074708643619', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

My Photo

Lafayette Story

Friday, September 05, 2008

La pendule

Autant de paroles versées tel que des larmes sur la surface plate du destin si parfait si précis, autant de maux exposes au soleil des peines si brillinat si présent, entre ciel et terre je me perds mais je ne suis jamais ignorée car je périrais pour le bonne volonté de ce monde. je porte le mal en moi et parfois je le porte sur mon, oh! oh! je ne puis marcher vers toi plus loin, je suis encore incapable de fuir je suis sous le charme du maktoub si épuisant si sadique.

Pourquoi choisir le costume de son jour si sa vie est une tenue unique de mensonges, trahisons et bousculades dans le marche des valeurs, j'ai vendu mon âme chère et pitoyable, a mon insu mon coeur se balança autour de moi, j'avais les yeux toutes rouges toutes en sang...

Je me croise les bras en signe de détresse et de reddition, la ou je ne peux plus in faire je suis le maître de l'univers mes idées sombres et cendreuses alimente cette fable en rotation, la pendule du destin frappe encore fort en plein coeur, si j'en ai encore un.
bizwish, 11:50 AM | link | 3 comments |

Monday, February 11, 2008

Stéréotypes ou Pscychotypes

Je ne sais pas pour vous, mais moi je souffre encore et encore, non pas parce que j'ai des problèmes financiers ou a causes d'échecs scolaires ou sociales, mais pour la simple raison que je fais partie de la chaine chiante: un citoyen comme les autres, c'est comme dans le classique de Chaplin on est tous des ouvriers dans une grande usine qui stipule une industrie a grande échelle ou nous faisons la simple fourmi travailleuse.

Regardez-vous! Qui vous êtes? Vous n'êtes qu'une copie d'une copie d'une copie, qu'est ce qui vous rend si différent des autres? Vos jeans? Y'en des milliers qui le portent, parce que vous aimez les échecs et construire des bateaux avec des bouts de papier recycles, non désoles vous faites parti d’un système, que vous êtes bloggeur...??? Boff, c'est hilarant, y'a plus de bloggeurs maintenait que de journalistes en Tunisie.

Et puis quoi, tu vas essayer de te redéfinir en tant qu'unique incopiable et ta personnalité est l'axe décisif de cette personnalité? Menteur t'es déjà tout pris des autres et ta personnalité est l'écho impitoyable d'autres gens.

Mon ami cherches-toi une raison, un truc qui soit pas signé par une maison de mode Française, ou une vraie personne dont la forme définit le contenu, t'es plus branche mais t'es simplement un nœud et encore plus pire .... Comme n'importe qui.

Labels: , ,

bizwish, 4:57 AM | link | 3 comments |

Friday, December 29, 2006

Ma petite amie

Ma p'tite amie est un produit brut fait a base de Rotana, Mazzika, les magasins du coin, le clonage des concurrentes et quelques magazines. C'est sur qu'elle est sexy et qu'elle a un sourire foudroyant, mais tout ça reste de la pure industrie, elle n'a pas de personnalité a elle, c'est une autre dolly de 18 ans qui fait chier papa et maman pour acheter tel et tel truc qui se doit lui rapporter une valeur ajoutée qui s'élève a quoi .. 99 %.

Elle se sent tout le temps humilié de ne pouvoir acheter la panoplie de vêtements et accessoires a mettre sur son corps glaciale et sans texture. Surtout que ces fringues couvrent le corps a moins de 30 % et qui coutent a ses parents un casse tête entre deux salaires misérables...
bizwish, 8:13 AM | link | 7 comments |

Thursday, December 28, 2006

Le post blanc

Blanc comme neige, boule lancée a plein vitesse dans une pente mortelle, un truc de dingues mais parfois ce sont les dingues qui font la météo, et c'est déja bien. J'ai pris du temps pour comprendre le truc, c'était géniale, du jamais vu.
bizwish, 2:54 PM | link | 0 comments |

Sunday, August 27, 2006

La clé

Je ne trouve plus cette satanée de clé qui sert a renevtrer ma tête et y dissiper toutes sortes de trucs, de choses banales mais désormis fatales a mon esprit, chaque jour qui passe je me sens sous le contrôle d'une force qi me pousse a céder mes armes primitives d'un consommateur stéréotype d'un oxygème dopé par la haine.

Enfin c'était juste pour réchauffer un peu l'ambiance je suis très bien et en ce momment même ou j'écris ce bout de plâtre sur mon crâne un certain "bloggeur" qui se désire anonyme me passe une autre bière aux couleurs de ma patrie.
bizwish, 8:08 AM | link | 13 comments |

Sunday, January 29, 2006

L'imge de marque

Hier j'ai eu une visite d'une amie, au lit et après un sedond match, elle m'a dit qu'elle était d'une part fiancée et que d'autre part son petit ami tient a elle plus que les cailllous tiennent a l'oued, je n'étais pas surpris, ni choqué j'ai juste continué ma baise, don't mon totême "lion" en avait besoin, j'ai eu l'ahbitude d'avoir des relations sexuelles depuis l'âge de 15 ans, faute de qui, aucune idée, mais ca se passe comme ça, et c'est me plait !

Après deux heures que j'ai accopagné la fillette a la station de métro, je me suis demandé : "comment peut on avoir confiance aux filles, alors que belle et ayant une facade comerciale assez attirante, elle ne rate aps de se faire sauter....???", et puis j'ai pas eu de mal a donner une réponse radivale a ma propre requête :"C'est la nouvelle image de marque", en faite les filles sont devenues un simple processus mécanique qui oébit aux régles strictes qui se dit conservatrice, en même temps elle se fait plaisir de se pencher sur ses propres envies les plus fanatsmiques.

En, deux mots, si les mecs sautent toutes les filles qui bougent pourquoi les filles ne feroant pas de même.
bizwish, 1:54 PM | link | 11 comments |

Saturday, September 17, 2005

Le monde est pourri

Ce monde est pourri, tellement pourri que je n'arrive même plus a retrouver ma paille, mon unique moyen de respiration vu que l'air est désormais polluée chic et gracieux par les vampires, le homos , les avocats, nos amis , l'épicier et toute la population terrestre sinon les aliens qui nous guettent de loin.
A mon age j'emmerde la vie et ainsi le dieu vieux architecte de ce Babylone diabolique pour tester nos foies tout en donnant caprice et préjudice a notre instinct naturel.

Je suis contre personne je m'en fiche complètement même de la chasse au baleines ou a la corruption des peaux de félins, j'habite dans ma tête mais même dans cet espace de moi habite pleins de bestioles impitoyables genre football et Rotana, des trucs que font de notre vie une minuterie de faux délires.

J'arrive même pas a regarder dans le miroir pour voire si je suis jeune ou réalité, ça me dégoûte et vous entre autre vous en faire partie de ma liste de haine alors ...

A la base de toute crise y a un truc qui déclenche le phénomène, mais faux on est déjà réglé d'avance on est le produit marketing parafait et durable un vrai poulailler saignement cousu a la taille de nos ambitions fâcheuses.

Les miracles n'existent pas et rien ne pourra me sauver sauf moi même, c'est pourquoi je ne compte plus sur rien, de la d'ou je suis (le haut d'un immeuble de lafayette) je peux tout voir et comprendre en un clin d’œil, je peux sentir l'odeur des gasoils dégagées par les bus pales ou encore le parfum paradisiaque des mensonges entretenu par un coulpe qui va direct vers la baise et la joie.
bizwish, 2:49 AM | link | 7 comments |